Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Christophe

Le blog de Christophe

Récit de dix voyages en Birmanie (Myanmar)


Conseils aux voyageurs

Publié par Christophe sur 7 Octobre 2016, 06:18am

 

.

 

Les questions sur la Birmanie affluent sur notre blog et sur les forums de voyage. Alors pour éviter les répétitions, on répond à celles qui reviennent le plus fréquemment.

 

1 - On prend des dollars ou des euros ?

 

Il n'y a pas si longtemps encore, la Birmanie ne jurait que par les dollar. Les temps changent et désormais l'euro se change dans quasiment tout le pays, sauf dans les endroits vraiment reculés. Pour ma part, je ne change que des euros, de préférence des billets de 50 euros (ou 100 euros en très bon état) car ils se changent à un meilleur taux que les petites coupures, notamment dans les aéroports de Yangon et Mandalay. Le taux de change y est souvent plus intéressant que dans les money changer en ville.

Désormais, on peut payer les hôtels avec la monnaie locale le kyat, ce qui rend le dollar encore moins utile, tout comme pour les entrées sur les sites où la monnaie locale est depuis peu acceptée. Autre avantage en venant avec des euros, c'est que vous éviterez encore une conversion dans votre pays d'origine et ainsi des frais de change.

La seule utilité des dollars, c'est éventuellement pour payer des vols intérieurs avec les compagnies aériennes sur place. En général, elle refusent les euros et même les kyats. C'est la même chose avec certaines agences de voyage sur place.

 

2 - Comment faire son visa pour la Birmanie ?

La solution la moins onéreuse consiste à le faire à Bangkok auprès de l'ambassade du Myanmar. Mais encore faut-il faire une pause dans la capitale Thaï avant de rejoindre la Birmanie. Et si on y ajoute les frais de transport jusqu'à l'ambassade, l'attente sous la chaleur, le fait qu'il faut s'y rendre une seconde fois pour récupérer le visa... bref on n'y gagne pas grand chose.

Autant donc profiter du eVisa (http://www.evisa.moip.gov.mm/) pour 50 $, quelques lignes à remplir, une photo à télécharger et le tour est joué. Après, il n'y a plus qu'à récupérer son visa à l'arrivée aux aéroports de Yangon, Mandalay... et même Nay Pyi Daw pour ceux que ça tente. Et depuis peu, possibilité de le récupérer aux frontières terrestres de Tachileik, Kawthoung et Myawaddy.

Pour les habitants de Paris, il y a toujours moyen de faire son visa auprès de l'ambassade du Myanmar à Paris même. Pour ma part, j'ai abandonné depuis que mon passeport y a été bloqué du fait d'une erreur d'affranchissement de la Poste. Et bien évidemment à l'ambassade, personne n'avait pu m'expliquer ce retard qui avait failli remettre en cause mon voyage.

 

3 - Faut-il réserver son hébergement à l'avance ?

 

Alors cette question-là, on y a droit quasiment toutes les semaines. Certains vous diront qu'il est impératif de réserver, d'autres non. Avec un peu de débrouillardise, on peut très bien s'en sortir sans rien réserver depuis la France. Je conseille quand même de réserver la ou les premières nuits à Yangon ou Mandalay, selon là où vous arrivez. Car il faut bien l'avouer, ce ne sont pas les villes les plus faciles à appréhender surtout lorsqu'il s'agit d'un premier voyage en Birmanie.

Après, il faut bien différencier les saisons. De décembre à fin février, c'est la haute saison touristique et les meilleures adresses sont très souvent prises d'assaut. Si vous ne réservez pas à l'avance, le mieux est de se munir des numéros de téléphone de vos adresses préférées, vous avez le choix ici http://coupsdecoeurenasie.over-blog.fr/pages/hotels_et_restaurants_et_de_nouvelles_adresses_de_janvier_2014-1836381.html/. Et vous appelez deux ou trois jours avant pour savoir s'il y a de la place et ainsi réserver votre chambre. Si vous ne partez pas avec votre téléphone portable, vous pouvez toujours faire appeler depuis la guesthouse où vous vous trouvez.

En dehors de cette période hivernale, c'est nettement plus simple et il n'y a pas nécessité de réserver. Par acquis de conscience, téléphonez quand même un ou deux jours avant entre septembre et novembre et de mars à avril, périodes où il y a encore du tourisme. Enfin, sachez que pendant la basse saison, de mai à mi-septembre, il y a moyen de négocier à la baisse le prix de sa chambre d'hôtel.

Pour ceux qui voyagent avec un budget très serré, il y a toujours moyen d'économiser une nuit par ci par là, en prenant notamment les bus de nuit pour aller d'une ville à une autre. L'avantage est qu'on économise une nuit d'hôtel, l'inconvénient c'est que parfois on arrive à destination en plein milieu de la nuit ! Et si vous trouvez une guesthouse à 2 ou 3 heures du matin, vous avez toutes les chances de réveiller tout le personnel. Mais en général, s'il y a de la place, vous ne paierez la chambre pour la fin de la nuit... Du moins si vous restez la nuit suivante, bien entendu.

 

4 - On voyage avec une agence ou par ses propres moyens ?

 

Alors là, c'est un débat dans lequel je ne veux pas rentrer. Même si j'ai déjà fait quelques tentatives sur les forums et en général, ça dérape vite. Chacun peut voyager en Birmanie comme bon lui semble. Sachez quand même que la Birmanie est un pays facile pour voyager en indépendant, même si on ne parle que quelques mots d'anglais. Du moins si vous vous contentez des sites principaux comme Yangon, Bagan, Mandalay, Kalaw, Inle... Il est très facile de réserver ses transports, de trouver des restos convenables et de l'hébergement. Les guesthouses peuvent même se charger de réserver votre moyen de transport ou de vous trouver un taxi, un guide... très souvent anglophone. Le plus compliqué en haute saison sera de trouver un hébergement correct et à un prix dérisoire. Et ne comptez pas dénicher une chambre à moins de 20 ou 25 dollars la nuit.

Après si vous sortez du circuit traditionnel à Mindat, Mrauk U, Falam, sur la rivière Chindwin ou à Loikaw et j'en passe... il faudra avoir le goût de l'aventure et se contenter parfois d'un confort sommaire, d'horaires de transport pas toujours respectés et de conditions d'hygiène parfois limites. Mais pour les routards déjà expérimentés, rien de bien compliqué.

Pour ceux qui préfèrent les voyages tout inclus avec les transports, le guide (francophone c'est possible, mais plus cher), la voiture avec chauffeur, les hôtels réservés... c'est possible auprès des nombreuses agences qui ont un pied à terre en Birmanie. Certaines ont de très bons retours de la part des voyageurs. Sachez quand même qu'il faut prévoir un bon petit budget pour voyager de la sorte. Mais ça j'en reparlerai plus tard sur le blog...

 

5 - Quelle est la meilleure saison pour visiter la Birmanie ?

 

Tout le monde vous dira qu'il faut venir en hiver de décembre à fin février lorsque la météo est la plus clémente, qu'il y a du soleil à volonté sans fortes chaleurs. C'est aussi la période où il y a le plus de touristes. Enfin ça reste raisonnable par rapport à sa voisine thaïlandaise. C'est aussi la période où le prix des hébergements est le plus élevé.

Personnellement, ma période préférée s'étend de septembre à octobre juste après la mousson, sans trop de touristes et une végétation dans toute sa splendeur. Mais bon, on n'a pas toujours le choix dans ses congés et certains ne peuvent que pendant l'été. A savoir que l'on peut voyager sans aucun souci en Birmanie durant juillet et août. Il peut - et il y aura sûrement - de belles averses surtout en fin de journée et parfois des inondations. Mais en général, ça n'empêche pas la visite des sites principaux de Yangon à Mandalay, en passant par Inle et Bagan, la région normalement la plus sèche. Même si l'été 2016, le célèbre pont U Bein a été interdit d'accès pendant 5-6 jours à cause de la montée des eaux.

En revanche, les plages sont plutôt déconseillées à cette période de l'année, tout comme la région de Mrauk U ou l'état Chin, là où la mousson est plus violente. D'ailleurs pendant l'été, de nombreux hôtels ferment leurs portes dans les stations balnéraires.

Un dernier détail pour ceux qui préfèrent partir l'hiver, pensez à prendre une petite laine (voire une grosse) car il peut faire froid dans l'état Shan (encore plus dans l'état Chin), de Kalaw à Kengtung en passant par Hsipaw. Je me souviens d'un 4 degrés un matin en descendant du bus... en tongs à Kalaw.

 

6 - Y a-t-il des régions à risques au niveau sécurité ?

 

Court-on un risque en s'aventurant dans certaines régions de Birmanie sachant qu'il y a des conflits à travers le pays ? Rassurez-vous vous ne risquez pas d'approcher les zones de combat car en général, les autorités vous en empêcheront. L'armée veille à ce que les touristes soient éloignés de ces zones. Il vous sera d'ailleurs impossible de monter dans un bus pour atteindre ces destinations où peuvent se dérouler des combats. Et si vous tentez l'aventure par d'autres moyens, il y a de fortes chances pour que vous tombiez nez à nez avec un check-point qui vous prendra en charge pour faire demi-tour et regagner des endroits plus paisibles. Après, il ne faut pas non plus tomber dans la psychose. Les zones de combats restent très limitées dans le pays et ce n'est en général pas dans les lieux les plus touristiques.

Les autorités veilleront aussi à ce que les étrangers n'approchent pas de trop près la minorité Rohingya dans l'ouest du pays, la où une communauté musulmane est rejetée. Et encore le mot n'est pas assez fort, il s'agit presque de l'extermination d'une minorité.

Avant de partir, vous pouvez toujours consulter le site de France diplomatie (conseils aux voyageurs) qui donne un aperçu des zones dangereuses à travers une carte. Seul problème : c'est que cette carte n'est pas souvent mise à jour et qu'elle est très alarmiste. Mrauk U et l'état Chin sont vivement déconseillés. A quel titre ? On ne sait pas. Et pour y avoir été récemment, il n'y a aucun danger.

 

7 - Où aller pour sortir des sentiers battus ?

 

 

C'est l'éternelle question parmi les plus aventuriers : comment faire pour sortir des sentiers battus ? D'abord jeter un oeil sur l'ensemble du blog et vous aurez déjà un aperçu. Mais bon, je déconseille quand même de vouloir explorer des régions méconnues pour un premier voyage en Birmanie et encore moins si on ne dispose que de 15 jours ou trois semaines de congés.

Pour une première découverte de la Birmanie, il faut déjà explorer les Yangon, Mandalay, Inle, Kalaw, Bagan... ce qui représente un minimum de 15 jours. On peut inclure une destination un peu moins prisée si vous disposez d'une semaine de plus comme Hpa An, Moulmein et le Rocher d'Or.

Pour les Mindat, Mrauk U, Kengtung, Khamti, Dawei, Falam... et j'en passe... il vaut mieux attendre un second voyage, voire plus même il y a tant à découvrir dans ce vaste pays. Une chose est sûre, même en restant 28 jours en Birmanie - le temps de la durée du visa - il faudra faire des choix car on ne pourra pas tout voir en une seule fois. Le pays est grand et parfois les transports et surtout les infrastructures routières peuvent nous jouer de vilains tours, surtout dans les coins reculés.

 

8 - Où peut-on dormir en dehors des hôtels ?

 

L'hébergement peut revenir cher en Birmanie et certains touristes seraient tentés de trouver d'autres combines que les traditionnels hôtels et guesthouses. Bon on vous le dit d'entrée, ce n'est pas gagné ! La Birmanie, ce n'est pas le pays du camping et ni l'endroit où les habitants vous inviteront à dormir chez eux. Même Antoine de Maximy avec sa célèbre émission " J'irai dormir chez vous " a essuyé échec sur échec en Birmanie. La faute à quoi ? A une loi qui interdit aux Birmans d'héberger des étrangers sans autorisation de la part d'un chef du quartier. Et comme c'est d'un compliqué ou souvent refusé, les Birmans ne s'y risquent pas.

Ca pourrait peut être évoluer dans les mois à venir car cette loi est remise en question par les autorités. Mais ce n'est pas pour autant que les Birmans ouvriront leur habitation au premier étranger venu. Malgré les sourires, la générosité et l'amabilité de ce peuple... la méfiance envers les étrangers est toujours omniprésente. La faute à toutes ces années de dictature, période durant laquelle les Birmans n'avaient pas le droit d'adresser la parole aux étrangers.

Pour ce qui est du camping, ce n'est pas trop ça non plus. Les Birmans d'ailleurs ne comprendraient pas. Pour eux, les touristes sont riches et doivent dormir dans un hôtel et sûrement pas dehors.

Pour les touristes au budget serré, des dortoirs commencent à voir le jour, principalement à Yangon et Mandalay, et on peut s'en sortir pour 10 dollars la nuit.

Enfin pour ceux qui seraient tentés de dormir dans les monastères, sachez que c'est devenu compliqué. La faute aux touristes et aux abus. Au lac Inle, certains ont délaissé les hôtels en raison de leur coût et se sont rabattus vers les monastères sans vraiment respecter les traditions. Et ils en repartaient même sans faire une petite donation. Bref du grand n'importe quoi.

 

9 - Où sont les meilleurs endroits pour s'organiser un trek ?

 

 

Avis aux radonneurs ! En Birmanie, il y a des possibilités intéressantes de trek. Le plus réputé est celui entre Kalaw et le lac Inle. Magique pour certains, trop touristique pour d'autres. Personnellement, je pense qu'il a un peu perdu de son charme depuis que trop de groupes de touristes le fréquentent. Mais en passant par un bon guide et en évitant les périodes de forte affluence (l'hiver), on pourra encore s'y sentir comme sur un terrain d'aventure et croiser plus de Birmans que de touristes.

Dans les environs, on peut visiter quelques villages Palaungs et y rencontrer des habitants en tenue traditionnelle. D'ailleurs, pas besoin d'aller jusqu'à Inle pour les côtoyer puisque ces villages sont essentiellement autour de Kalaw.

D'autres treks commencent à avoir la cote dans le secteur de Kyaukme et Hsipaw. Le premier bourg cité est nettement plus paisible que le second, et à mes yeux les treks y sont plus agréables avec là encore la possibilité de traverser des villages avec des minorités. Contrairement à Hsipaw.

Pour ceux qui disposent d'un budget plus conséquent, il y a des treks encore plus insolites. D'abord dans la région de Kengtung qui concentre le plus de minorités avec les Akhas, les Lahu, les Palaungs, les Enns ces femmes aux dents noires et j'en passe... Par rapport aux treks précédents, ici les randonnées ne se font qu'à la journée. Impossible de dormir dans les villages, le soir c'est retour à son hôtel. En général, le guide est obligatoire et le coût est nettement plus conséquent qu'ailleurs. Il faut compter plus de 60 dollars la journée.

Encore plus insolites, les treks dans l'état Chin, à Mindat ou Kanpelet, à la rencontre des femmes tatouées au visage. Certainement un des plus beaux endroits de Birmanie. Pour les treks, là aussi il faut avoir le portefeuille bien rempli car les guides se font rares... et ils en profitent sur les tarifs.

 

10 - Quel est le plus beau pays d'Asie du Sud-Est ?

 

Attention question piège car on risque de froisser les amoureux de tel ou tel pays. Donc on l'annonce haut et fort, ce n'est qu'un avis personnel et tout avis se respecte. Pour avoir visité quasiment tous les pays d'Asie du Sud-Est, vous l'avez bien compris, celui qui m'a le plus marqué est la Birmanie. Pourquoi ? Sa diversité ethnique, son accueil chaleureux, ses sourires, sa richesse culturelle et toutes ces rencontres insolites avec les femmes girafes, les Akhas, les femmes tatouées au visage, les Padaungs... Et puis peut être aussi par rapport à toutes les souffrances vécues par ce peuple, dans un pays qui ne s'est ouvert que récemment aux étrangers. Imaginez un peu, avant 2010, on ne pouvait pas se rendre dans l'état Chin sans autorisation ! Ou même s'aventurer sur la rivière Chindwin. Eh oui, c'est un des rares pays où l'on peut pénétrer dans une région où les touristes étrangers n'ont quasiment jamais mis les pieds.

Je vous rassure quand même, en Asie du Sud-Est, j'ai d'autres coups de coeur comme au nord du Vietnam avec un autre blog à la clef https://coupsdecoeurenasie.wordpress.com/

 

coupsdecoeurenasie | A topnotch WordPress.com site

coupsdecoeurenasie.wordpress.com

A topnotch WordPress.com site ... Des enfants aux tenues bariolées. Retour en images au pays des Hmongs fleurs où les enfants, comme les adultes, portent des tenues ...

 

Le blog de coupsdecoeurenchine - Un court périple dans le ...

coupsdecoeurenchine.over-blog.com

Un court périple dans le Yunnan à la rencontre des rizières en terrasse et surtout des minorités ethniques. Un retour dans cette région ...

http://coupsdecoeurenindonesie.over-blog.com/

 

 

 

 

coupsdecoeurenindonesie

coupsdecoeurenindonesie.over-blog.com

De retour en Indonésie, neuf ans après un premier voyage sur l'île de Sumatra. Cet île où j'avais découvert les orangs-outans ou encore les paysages de ...

11 - Combien de temps peut-on rester en Birmanie ?

 

En général, les touristes restent deux à trois semaines en Birmanie, le temps de visiter les 4-5 sites principaux. Sachez que le visa est d'une durée de 28 jours, mais on peut facilement le dépasser. Dans ce cas, en quittant le pays, il faudra juste payer auprès de l'immigration (à l'aéroport ou à la frontière terrestre) 3 $ par jour supplémentaire.

Conseils aux voyageurs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

circuit birmanie 15 jours 31/05/2017 23:30

Merci de votre article. Très utile pour mon voyage en Birmanie à la fin de l'année.

Quentel 27/05/2017 12:23

Bonjour Christophe!

Merci pour votre blog où fleurissent pleins de conseils hors des sentiers battus! Ce sera ma première en Birmanie cet été, seul en sac à dos.
Arrivée le 1er à Bangkok, passage par Mae Sot direction Mawlamyine, séjour au Pa-Auk Forest Monastery, puis une grande boucle Hpa An, Yangon, Pagan, Mindat, Mandalay, Inle, Pekhon (grâce à votre blog!), Loikaw et retour vers Bangkok le 28 Juillet.

-Pensez-vous que je puisse intégrer Kyaukme à mon itinéraire? Et Pathein à partir de Yangon?
-J'ai cru comprendre que la mousson frappait dur au sud de Mawlamyine, et Mrauk U à l'ouest. Quelles sont les régions où voyager risque d'être compliqué en Juillet?
- Vous évoquez la possibilité de levé d'interdiction d'hébergement chez l'habitant. Il y a t'il du nouveau au jour d'aujourd'hui?

Merci d'avance pour vos lumières!

P.S: Le lien Facebook pour vous suivre ne fonctionne pas, "page inexistante". Est-ce normal?

Christophe 29/05/2017 08:02

Bonjour
Le parcours me paraît bien et il n'est pas utile d'ajouter d'autres destinations. En juillet le temps est incertain et s'il y a un endroit à éviter c'est la cote Ouest et je déconseille aussi Panthein. Pour l'hébergement chez l'habitant ce n'est toujours pas possible.
Christophe

voyage birmanie prive 29/04/2017 06:18

Que ce soit avant voyage birmanie prive, je l'ai lu beaucoup d'articles sur le Myanmar, la plupart diraient qu'en raison de la basse saison, donc pas besoin de mettre quoi que ce soit avant, mais je recommande honnêtement tout le monde, si possible, devrait être mis avant tout (comme des billets bus, taxis, voitures, hôtels ...) seront bien meilleurs prix et plus actifs.
En Birmanie, le billet d'avion intérieur ont été réservé en ligne et payer par carte de crédit, l'hôtel peut également être réservé par agoda, réservation, asiantravel, mais la plupart des services qui a été réservés par l'agence est bon prix supérieure.
Veuillez-vous référer au prix de nombreuses agences pour trouver leur meilleur choix.

marionnette birmane 16/04/2017 18:41

La Birmanie est un pays où s’interfèrent de nombreuses cultures, de sorte la Birmanie est également connu comme la terre sainte d'or car il y a beaucoup de temples bouddhistes avec les pics aigus impressifs au fond du cœur des touristes. Depuis longtemps, la Birmanie est reconnue comme la ville du Myanmar exprimant nettement la culture traditionnelle. Beaucoup de gens disent que si vous voulez avoir accès au cœur de la Birmanie, vous devez aller à Mandalay, le centre de la Birmanie. Ainsi, les artistes birmans ont choisi Mandalay comme l'endroit idéal pour ouvrir le théâtre de marionnette birmane.

Pierre 06/04/2017 14:48

Bonjour,

Je souhaite partir au Myanmar en octobre prochain.J'aimerai louer des motos sur place (idéalement une 250cc). Savez vous s'il est possible de louer à Mandalay ou à Yangoon. Si c'est permis et s'il existe des loueurs.
Par la suite, est-il possible de circuler librement dans le pays en faisant de l'itinérant ?

D'avance merci pour votre réponse.

Christophe 06/04/2017 14:54

Bonjour
On peut louer une moto à Mandalay mais pas à Yangon. Il y a des secteurs où on ne peut pas circuler comme le lac Inle.
Christophe

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents